Quels sont les outils nécessaires pour confectionner efficacement?

Une fois qu’on a compris quoi acheter et qu’on l’a fait (voir article: « Quoi acheter? (Je m’y perds!) » ! On se retrouve parfois à galérer pour mettre la bonne quantité d’émulsifiant (aller mesurer 8gr dans une cuisine mal équipée! ou trouver un moyen de mettre 2ml de protéines de riz quand on a pas de pipette ou de seringue…).

Voici un article qui va vous aiguiller sur le nécessaire minimum à avoir pour se facilité la vie et surtout pour être PRÉCIS dans ses dosages! Autant dire que c’est indispensable!

  • Un récipient gradué qui mesure moins de 100ml avec précision. Oubliez le récipient qui mesure en litre: impossible d’être réellement précis pour prendre 65ml…  Le petit format est très utile pour bien doser les phases aqueuses et huileuses nécessaires!
  • Une pelle de dosage. Celle-ci est de 2ml. Elle permet donc de prendre 2ml d’actif liquide par exemple (protéines, aloe vera, conservateur,…) mais aussi de doser les petits dosages d’emulsifiant. Une pelle arasée vaut 1.2gr de cire polawax (de chez aroma-zone) et 1.6gr de BTMS (de chez AZ toujours). Donc très utile cette petite pelle…quand on a pas de balance! 😉 
  • Un fouet électrique. Je n’ai jamais essayé de faire une émulsion au fouet manuel. Ca doit pouvoir se faire…ca fera office des 30min de sport recommandés par l’Etat! lol J’utilise donc ces fouets, à pile tous les deux. Celui a plusieurs embouts vient de chez AZ (environ 5e) et permet de faire des laits capillaires, des mousses fouettées, des émulsions. L’autre vient de chez Hema (pas cher du tout, j’ai oublié le prix mais autour de 5e aussi) et permet aussi de faire des émulsions. Je lui préfère celui à plusieurs embouts, je ne l’utilise plus trop. Si il y a qqch à ne pas sacrifier c’est bien le fouet électrique! Au moment où on procède au mélange des deux phases chaudes, il est IMPÉRATIF de mélanger vigoureusement sans interruption durant quelques minutes pour que l’émulsion prenne correctement et de façon homogène. Ne pas s’arrêter apres 10sec. Pourquoi? Certaines d’entre-vous se retrouvent ainsi avec des émulsions granuleuses ou avec une texture étrange et qu’on arrive mal à changer. C’est parce que ce moment là est le moment où le réarrangement moléculaire se fait et se fige dès que la température baisse.  Comment savoir si l’émulsion prend bien? Elle devient de plus en plus opaque et lisse au fur et à mesure qu’on mixe. 😉

  • Une seringue doseuse. Elle me sert à mettre mon epp, qui ne passe pas par le codigoutte car trop visqueuse (c’est la texture normale). Donc j’utilise la seringue qui est graduée à 2ml. Je l’utilise aussi pour la protéine de riz, de soie et la provitamine b5 quand je veux aller vite. Ces 3 dernieres passent très bien par le codigoutte et on peut compter les gouttes à mettre. Mais parfois on veut juste aller plus vite que de compter 1, 2, 3, 4,…12, 13, 14,…21,22… lol hop hop hop, 2ml et c’est fait! Zou!
  • Éventuellement des bandelettes à pH. Elle servent à mesurer le niveau d’acidité des confections. Pour rappel, le pH que l’on recherchera pour un masque capillaire variera entre 4.5 à 5.5 selon les sources. Ces bandelettes s’utilisent ainsi: il faut plonger le bout coloré dans la confection durant une vingtaine de secondes et comparer la couleur obtenue aux modèles dessinés pour savoir où on se situe. Un jeu d’enfant… Mes neveux de 7 et 10ans adorent me dire le pH de mes confections. Easy like a game! 😉
  • Infos nécessaires:

Une cuillère à café donne environ 5ml de liquide (entre 4.3gr et 4.90gr selon l’huile).

Une cuillère à soupe (c’est la grande cuillère) donne entre 10 et 15ml de liquide (entre 8gr et 14.5gr selon l’huile).

Pour arriver à comprendre comment passer des ml-> gr et vice versa: cliquez ici!

ZM

Publicités

6 réflexions sur “Quels sont les outils nécessaires pour confectionner efficacement?

  1. Merci Nina pour ces précieuse informations, je m’y perdais un peu dans les mesures, donc je faisais moins de recette maison.Avec cet article, j’ai l’impression que tout devient plus simple, lol et cela me booste.
    Ton blog est vraiment une mine d’or!!!!!

  2. Merci beaucoup Nina pour ton blog je suis à fond!! J’ai une petite question: les batteurs que tu présentes sont-ils assez puissants pour une chantilly de karité?

    • C’est une bonne question! Je t’avoue que pour faire ma chantilly gourmande, je n’aurai pas testé! J’ai pris le tout gros batteur electrique et je n’ai mis qu’un seul fouet (au lieu des deux, parce que ca ne rentrait pas dans mon récipient!). Et puis comme le karité est encore solide, je pense que c’est pour galérer avec les petits batteurs. Utilise un grand bien puissant! 😉

  3. coucou Nina,ça va être long…désolé
    Les produits du commerce ne me conviennent pas du tout,je n’ai encore trouvé aucun lait capillaire avec une composition totalement clean donc je me décide enfin à faire mes propres laits/crèmes capillaires.Petit bémol,je n’ai pas de bain-marie,ni de balance et je suis une adolescente qui vit toujours avec sa petite famille du coup je ne peux pas stocker les hydrolats dans le frigo.Mais j’ai vu un émulsifiant à froid sur Aroma-zone :Ester de sucre,du coup ça règle le problème du bain marie,mais voilà!j’ai beau lire les indications sur aroma zone,tous ces machins sur les pourcentages,les dosages,phase aqueuse ou huileuse…je suis un peu perdu.Je voudrai mettre dans ma crème de l’huile d’avocat,de coco,d’amande douce + l’huile essentielle de menthe poivrée,de romarin et de la provitamine b5 si j’ai bien compris je suis obligé d’avoir une phase aqueuse donc j’opte pour l’eau et le gel d’aloé vera(ça va être chaud pour le frigo),pour l’émulsifiant donc de l’esther de sucre avec de la gomme Xanthane et comme conservateur: l’extrait de pépins de pamplemousse et Cosgard.Pourrais-tu s’il te plait me conseiller sur le dosage,pense-tu que je devrais changer quelques ingrédients?Je voudrais une crème qui dure au moins 3 mois penses-tu qu’une crème avec tous ces composants puissent durer aussi longtemps?Car je ne roule pas sur l’or.
    Au début je comptais faire un baume car ça me semble plus simple à faire mais je sais que mettre des beurres et huiles sur les cheveux en plein soleil les fait frirent,un baume capillaire fait-il frirent les cheveux au soleil? et j’ai peur que ce soit trop gras à moins que ça ne dépendent des composants
    Encore désolé pour le roman et je te souhaite une bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s